LogoActualites
      • A l'appel du pape François, 2021: année St Joseph (jusqu'au 8 décembre, parcours spirituel avec l'icone de St Joseph, prière à St Joseph...)
      • Pass'sanitaire et accès aux églises? La présentation du pass'sanitaire ne sera pas demandée pour les célébrations et événements cultuels (messes, mariages, baptêmes, obsèques...) suite au décret du 20 juillet 2021, mais nécessaire pour des événements culturels tels que concerts...
      • Concert de musique traditionnelle des Balkans et de l'Orient par l'ensemble GJURMUSIC: Samedi 25 septembre, église St Jean-Marie Vianney: (dans le cadre de la journée mondiale des migrands)
    • Les messes du week end à partir du 4 septembre: samedi 18h30 à St Jean-Marie Vianney; dimanche 9h30 à St Jacques, 10h30 à St Jean-Marie Vianney et 11h à St Martin .
    • Les messes de semaine à partir du 31 août: mardi 18h à St Jean-Marie Vianney; mercredi 8h30 à St Martin et 18h à St Jean-Marie Vianney; jeudi 8h30 à St Jean-Marie Vianney et 18h à St Jacques ; vendredi à 8h30 à St Martin et 18h à St Jean-Marie Vianney
      • adoration, écoute et réconciliation tous les mercredi de 18h30 à 19h30 à St Martin
        • permanences des accueils à partir du 7 septembre: à St Jean-Marie Vianney les mardis et vendredi de 17h à 19h et samedis de 10h à 12h; à Pessac Centre/St Martin-rue des poilus: les samedi de 10h à 12h
        • activités pastorales informations sur le site FIP+ et sur l'agenda du site)

LogoMotduCure



    • LE MOT DU CURE DE LA RENREE PASTORALE: Frères et sœurs, nous sommes heureux de remettre à chacun le livret lors des messes de ce samedi et dimanche qui vous donnera un aperçu complet de la vie de votre secteur paroissial pour l’année pastorale 2021-2022 : organisation, services et missions, propositions. (Si vous ne l'avez pas, des exemplaires seront à votre disposition aux accueils). Tout au long des mois, vous aurez à votre disposition de nombreux outils d’information afin de pouvoir participer à la vie de votre communauté chrétienne qui, cette année encore, n’existera que par l’engagement de chacun. A chacun de nous revient le choix de constituer, ou pas, une communauté chrétienne. Mais au fait, de quoi s’agit-il ? Nous nous croisons pour la plupart le dimanche : la communauté désigne dans ce cas nos assemblées dominicales dans lesquelles nous sommes réunis chaque semaine. L’Eglise comme rassemblement n’existe alors pour nous que momentanément, une heure hebdomadaire. Il est vrai qu’en approfondissant, nous pouvons nous sentir responsables les uns des autres au- delà des minutes passées ensemble : c’est là le sens de notre prière personnelle et en famille au travers de laquelle le lien est maintenu, l’Eglise prend ainsi davantage corps comme chaîne de solidarité, de soutien dans la prière. Et puis il y a ceux qui prennent un service, une mission pour un, deux ou trois ans, parfois bien plus…Pour ceux d’entre nous qui accomplissent cette démarche, l’Eglise a le visage d’une équipe, d’une coopération avec le curé, l’évêque : elle commence à prendre forme dans son unité et sa fraternité, à prendre sens aussi dans le souci de la construire ensemble, dans le désir d’en faire un lieu de témoignage et de transmission. Mon souhait et ma prière pour cette nouvelle année, c’est qu’à aucun de vous, mes sœurs et frères dans la foi, ne manque l’expérience féconde de l’Eglise, dans la joie de nos assemblées dominicales, dans la solidarité de la prière, dans l’engagement du service et de la mission. Car l’Eglise, c’est le souhait du cœur du Christ, c’est l’accomplissement de ce désir. Au terme de sa vie, Jésus ne dit pas « Prenez pour votre vie personnelle les trésors de la sagesse de Dieu, le don de sa grâce » mais « aimez-vous les uns les autres, c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples ». Dans cette parole si simple, tout est contenu : l’Eglise comme réalisation d’une fraternité dans laquelle Dieu veut englober tous les hommes, l’Eglise « déjà rassemblée » comme responsabilité de la transmission et du témoignage de l’amour infini de Dieu pour tous les hommes. Je vais oser un témoignage peut- être surprenant : avant d’accepter de servir dans le diaconat, je ne connaissais pas l’Eglise... Etonnement, alors que depuis ma plus tendre enfance le Christ m’avait accompagné, l’Eglise n’a pris corps pour moi que lorsque j’ai choisi d’en prendre la responsabilité en acceptant l’appel au diaconat. Je me souviens très bien comment, dans le souci que je me suis mis à avoir d’elle, l’Eglise soudain, pour moi, a pris corps ! L’enseignement du Petit Prince découvrant la valeur de sa rose lorsqu’il accepte d’en prendre soin ne s’applique-t-il pas aussi à chacun de nous et à l’Eglise ? Je prie pour que cette année, l’Eglise prenne davantage corps pour chacun par l’engagement qu’il acceptera de prendre. « Donnez et vous recevrez ! ».père Jean-Marie Lauroua "
      • "ANNEE St JOSEPH: Le pape François nous invite à vivre cette année tous inspirés par la figure de Saint Joseph et l’enseignement de l’exhortation apostolique post-synodale « Amoris Laetitia » de 2016 dans laquelle il propose dans un regard chrétien une analyse et des perspectives, aujourd’hui, pour la famille.Nous sommes tous invités à faire nôtre cette mobilisation avec Saint Joseph jusqu'au 8 décembre 2021. :(lien pour s’inscrire en vue de recevoir l’icône   : Cliquer ici pour la réception de l'icone  et sur l'icone de St Joseph pour toutes informations sur l'année St Joseph)

        Partageons Jeunes

        Solidarite paroisseSolidarite autres

        Saint Joseph
        2021 - année Saint-Joseph